Actes d’imagerie interventionnelle à Montévrain, Brou-sur-Chantereine ou Lagny

L’imagerie est indispensable au diagnostic de la plupart des affections médicales mais elle permet aussi d’assurer le guidage d’interventions médicales dans des conditions de précision et de sécurité optimales.

En 2015, plus de 550 000 actes de radiologie interventionnelle ont été réalisés, et ce nombre est en augmentation constante.

Deux tiers de ces actes sont à visée diagnostique : ce sont les ponctions-biopsies dont le principe est de guider une aiguille par voie percutanée jusqu’à la lésion pour en prélever un fragment pour son analyse.

Qu’est-ce que le guidage par imagerie et à quoi sert-il ?

Le guidage par imagerie permet de s’assurer du bon positionnement de l’extrémité de l’aiguille au sein de la lésion et d’éviter les structures dangereuses.

Les biopsies sont très bien supportées par les patients : elles sont réalisées en ambulatoire et ne nécessitent généralement qu’une simple anesthésie locale car le diamètre de l’aiguille dépasse rarement 2 à 3 mm.

La qualité des prélèvements tissulaires est excellente et évite, dans la plupart des cas, le recours à une biopsie chirurgicale ouverte.

Toutes les régions du corps humain, en particulier les plus profondes, peuvent bénéficier d’une ponction-biopsie et les organes les plus fréquemment intéressés par ces actes sont le sein, la thyroïde, le foie, le rein, le poumon et l’os.

Une discipline en pleine extension

Cette technique est très prometteuse du fait de sa facilité d’usage et de mise en pratique.

Elle nécessite des médecins bien expérimentés et entraînés.

Elle consiste à pratiquer des actes peu invasifs et peu agressifs soit dans un but diagnostic, soit pour un traitement sans hospitalisation et sans anesthésie générale.

Nos actes d’imagerie interventionnelle

En dehors des biopsies mammaires, nous pratiquons aussi :

  • les infiltrations des articulations pour soulager les douleurs (surtout rachidiennes mais aussi des autres articulations),
  • les biopsies prostatiques et thyroïdiennes pour analyser des nodules suspects.

L’infiltration étant guidée très précisément sur la zone douloureuse, les résultats sont en général très bons avec une diminution voire la disparition de la douleur en quelques jours.

Cela permet un diagnostic histologique rapide des lésions et donc un traitement et une prise en charge adaptés dans des délais très rapides.

Ces examens se font sous guidage échographique, radiologique ou scénographique, ce qui les rend très précis et efficaces.